Quelques Essayistes Haitiens

Depuis la prise de son indépendance, bientôt 210 ans de ça, la société haïtienne a fait expérience de plusieurs mouvements littéraires. De brillants intellectuels, Haïti en a beaucoup produit.

Les écoles de pensée se suivent, les courants théoriques se succèdent, l’intelligentsia haïtienne reste égale à elle-même. Même si parfois, on sent un manque d’implication publique de certains écrivains contemporains.

Des Prix, des Distinctions, des récompenses, des nominations, les femmes et les hommes de lettres haïtiens ont souvent fait preuve de pensées élégantes. De Joseph Anténor Firmin à Dany Laferrière, faire un classement des 10 plus grands auteurs haïtiens n’est pas une mince affaire. Dieu seul sait, combien d’éminents intellectuels qu’a produits ce pays.

Rigueur scientifique, rationalité, subjectivité, peu importe les méthodes employées, cela va soulever de toutes façons des réactions contraires. C’est une évidence. Surtout quand il s’agit parfois de goût ou de préférence.

En effet, même s’il s’agit en partie des données combinées, pour donner une allure plus ou moins objective à mon travail, j’ai élaboré trois critères de sélection que voici :

1-  Personnalité de l’auteur.

2-  Originalité de ses œuvres.

3-  Implication sociale ou politique.

Et voici, madame, monsieur, mon classement des 10 plus grands auteurs haïtiens :

1-  Joseph Anténor Firmin (1850-1911)

Homme politique, écrivain, Joseph Anténor Firmin demeure l’un des plus grands érudits haïtiens de tous les temps. Il contribue toute sa vie d’homme à combattre les inégalités. Et pour mieux comprendre son combat anti-racial, vous devez surtout lire son chef-d’œuvre De l’Egalité des Races Humaines, publié en 1855. Un titre qui, durant le 19e siècle a eu un grand impact sur l’opinion nationale et internationale.

Cet ouvrage est une réplique scientifique à Arthur de Gobineau qui, peu de temps avant a publié une œuvre tout aussi monumentale Essaie sur l’inégalité des races humaines.  Avec un air raciste, ce fils de la noblesse française tente d’établir les différences séparant les races humaines.

Dans tous ses écrits, Firmin a toujours fait preuve d’une érudition palpable.

2-  Louis Joseph Janvier (1855-1991)

Membre de la Société d’Anthropologie de Paris, Louis Joseph Janvier est un auteur prolifique. Il  fait toujours usage de ses forces intellectuelles pour s’opposer avec véhémence à des idées négatives portées sur son pays.

En 1883, Dans La République d’Haïti et ses visiteurs, il s’en prend à ceux qui assimilent Haïti à un « îlot de sauvagerie » (pour reprendre le mot de Jacques-Stephen Alexis dans L’Espace d’un Cillement).

3-  Justin Lhérisson (1873-1907)

Durant ses 34 ans de vie, Justin Lhérisson a eu quand même le temps de faire valoir le sens de ses critiques concentrées et sublimées. Poète, journaliste, il est l’auteur de la Dessalinienne, l’hymne national d’Haïti.

Pour bien vendre ses potentialités intellectuelles, Justin Lhérisson utilise souvent la parabole et la litote. Il est surtout connu pour avoir introduit les « lodyans » (audiences) dans la littérature nationale. L’audience chez Lhérisson est de raconter l’haïtien à l’haïtienne. Il s’en est bien inspiré dans ses deux œuvres majeures (deux audiences): La Famille des Pitite-Caille (1905) et Zoune chez sa ninnaine (1906).

4-  Jean-Price Mars (1876 – 1969)

Médecin, ethnographe, diplomate, pédagogue, ce natif de la Grande-Rivière du Nord (Haïti) est considéré comme le principal maître à penser haïtien du XXe siècle. Ancien de la Sorbonne, pionnier de la Négritude, dans son ouvrage majeur Ainsi parla l’oncle (1928), Mars étudie les fondements à la fois historiques et folkloriques de la culture haïtienne.

En 1959, l’Académie Française lui a accordé un prix spécial qui distingue l’ensemble de son œuvre.

5–  Jacques Roumain (1907-1944)

Fondateur du Parti Communiste Haïtien, cet observateur habile se classe dans la catégorie des écrivains haïtiens les plus lus et les plus connus.Son chef-d’œuvre, le roman Gouverneurs de la rosée, traduit en 17 langues.

Romancier, poète, anthropologue, journaliste, le fondateur du Bureau d’Ethnologie en Haïti dédie sa vie à lutter pour la liberté et la dignité de son peuple.

6-  Félix Morisseau-Leroy (1912-1998)

Auteur bilingue (français-créole), il occupe une place de choix dans le corpus littéraire haïtien. Il est l’un des promoteurs les plus importants de la langue créole. Son recueil Dyakout I, paru en 1953, constitue l’œuvre fondatrice de la nouvelle littérature créole. Il entreprend la traduction d’une série d’œuvres classiques afin de montrer la richesse du créole: Antigone de Sophocle, 1953, Wa Kreyon, 1953.

7-  Jacques Stéphen Alexis (1922-1961)

Jacques S. Alexis, écrivain mythique de la littérature haïtienne, dont la réputation a troué le temps et les frontières. L’auteur a une  imagination qui se complaît dans le merveilleux, qui confond rêve et réalité. Son premier roman, Compère Général Soleil  (1955) a connu un succès immédiat.

Médecin, écrivain, l’auteur de Romanceros aux Etoiles (1960) est aussi populaire pour ses prises de position politiques contre la dictature, ainsi que pour sa nouvelle définition d’un réalisme magique proprement créole. 

8-  René Depestre (1926 à aujourd’hui)

Révolutionnaire dans l’âme, ami de Pablo Neruda, de Che Guevara, Depestre passe toute sa vie à  combattre la dictature, non seulement en Haïti, mais dans d’autres pays de la région. Il fait partie des dirigeants du mouvement étudiant révolutionnaire de janvier 1946, qui parvient à renverser le président Élie Lescot.

Son recueil de poésie le plus célèbre est sans doute Un arc-en-ciel pour l’Occident chrétien (1967) où se mêlent politique, érotisme, et vaudou, des thèmes qui traversent toute son œuvre.Depestre a eu le talent de surprendre toujours ses lecteurs par la musicalité des ses mots et une poésie imagée.

Ses œuvres lui ont valu plusieurs Distinctions, dont le Prix Goncourt de la Nouvelle en 1982.

9-  Frankétienne (1936 à aujourd’hui)

Poète, dramaturge, romancier, comédien et peintre, Frankétienne est un artiste complet. Il fonde en 1968 avec René Philoctète et Jean-Claude Fignolé « la Spirale », qui prône l’art total en mélangeant les genres romanesque, théâtral et poétique (Spiralisme).

On reconnait à Frank la force des ses mots, l’invention  des mondes. C’est sa marque de fabrique d’ailleurs. Chacune de ses œuvres est une collection de savoirs dans l’histoire contemporaine haïtienne. Son œuvre dépasse aujourd’hui les frontières haïtiennes et fait l’objet de nombreux travaux universitaires.   L’auteur de «Melovivi » vient de faire son entrée dans l’édition 2014 du Petit Larousse.

10– Dany Laferrière (1953-à aujourd’hui)

Un écrivain qui a toujours su comment capter l’attention des lecteurs par la magie de ses mots bien balancés. Son intelligence extraordinaire.

Son premier roman, Comment faire l’amour avec un nègre sans se fatiguer (1985) est un énorme succès international. Et depuis, Dany n’a cessé de faire valoir ses potentialités pour les lettres. Édités en France chez Grasset, les livres de Dany Laferrière ont été traduits dans une douzaine de langues, dont le coréen et le polonais.

Aujourd’hui, Dany est une figure remarquable, non seulement de la littérature haïtienne et québécoise, mais celle du monde entier. Des récompenses, des Distinctions, des Prix, il n’en manque pas du tout. Après Larousse en 2012, le voilà en 2013 dans le prestigieux Petit Robert. Une nouvelle consécration pour cet auteur à la simplicité significative.

Maintenant, vous qui connaissez un peu la littérature haïtienne, qui lisez des auteurs haïtiens, quel nom a manqué a ce classement selon vous ?

Osman Jérôme

The following two tabs change content below.

Licencié en Psychologie, diplômé en communication sociale. Passionné des médias, durant plusieurs années, j’ai collaboré avec plusieurs radios et télévisions en Haïti. Amoureux des lettres, je fais du blogging tout d'abord par passion à l’écriture. Il est aussi important de signaler que je suis un photographe "amateur" qui veux tout immortaliser sur mon passage.

Grève des douaniers : « La patience de l’Etat ne peut pas être infinie », avertit Jude Alix Patrick Salomon

National -

Le mouvement de grève des douaniers a entamé sa deuxième semaine consécutive ce lundi. Les activités étaient au point mort au siège de l’Administration générale des douanes au Bicentenaire. La plupart des employés se pavanaient sur la cour alors que certains autres étaient observés sur leurs postes sans rien faire. Ces fonctionnaires ont répondu à l’appel de l’Association des douaniers haïtiens qui a demandé de maintenir cet arrêt de travail ce lundi. Dans sa note de presse, publiée en début...

« On ne frôle pas la catastrophe », selon le ministre de l’Économie et des Finances

National -

« On passe mieux quand on annonce les mauvaises nouvelles », a avancé le ministre de l’Économie et des Finances Jude Alix Patrick Salomon, en réaction à la position exprimée par de nombreux économistes du pays à cause du niveau de déficit budgétaire enregistré seulement quatre mois après le début de l’année fiscale. « On ne frôle pas la catastrophe », a déclaré le ministre, qui préfère utiliser la notion de « découvert budgétaire » au lieu de « déficit budgétaire ». « On ne doit pas avoir de...

Les conséquences néfastes de la grève des douaniers

Editorial -

On n’est pas obligé d’être un cadre supérieur de la direction des études économiques du ministère de l’Economie et des Finances ni un homme d’affaires spécialisé dans l’importation ou l’exportation de biens pour comprendre l’impact de la grève des douaniers, pendant une semaine, sur l’économie du pays et d’autres secteurs vitaux qui reçoivent des intrants de l’étranger. Des analystes rendraient les autorités gouvernementales responsables pour n’avoir pas trouvé la solution à un problème qui r...

Transactions en gourdes, le gouvernement disposé à discuter sur la manière et non sur le fond

National -

Dans l’attente des discussions avec le Forum du secteur privé des affaires dans le cadre de la décision de l’Etat haïtien d’exiger que toutes les transactions se fassent en gourdes, le ministre de l’Economie et des Finances a laissé entendre lundi sur les ondes de Radio Magik 9 que le fond de la question n’était pas discutable. « Même si on peut discuter sur la manière mais on ne peut pas discuter sur le fond du problème. Le fond c’est qu’il ne peut pas y avoir double circulation monétaire »...

Moins nombreux, les Haïtiens continuent de s'envoler vers le Chili qui n'a pas changé ses règles d'admission

National -

10h17. Pour ce premier jour ouvrable de la semaine, il n’y a pas les scènes habituelles de prise de photo dans la file d’attente des candidats au Chili, attendant docilement leur tour pour se faire enregistrer ni les grandes multitudes qui ont forcé l’Autorité aéroportuaire nationale (AAN), en début d’année, à les faire embarquer à l’aérogare Guy Malary en vue de décongestionner l’aéroport international Toussaint Louverture.

A l’origine de cette baisse de régime, la décision des autorit...

Pour Gérald Mathurin : Pourquoi tombent les feuilles?

National -

Hugues Joseph

De l’Arbre de la Liberté, une feuille vient de tomber. Une grande feuille. Une très belle feuille. Encore toute verte. De celles qui étaient encore les plus nourricières. De celles qui ont encore le plus résisté au flétrissement s’attaquant insidieusement aux branches depuis quelques années. Cette feuille portait un nom : le tribun, l’ingénieur-agronome Gérald. Gérald Michel Mathurin, pour ne pas le détourner de la route qu’il vient juste de prendre.

Gérald était un...

Les autorités dominicaines militarisent la frontière, les migrants haïtiens persona non grata

National -

Les images ont été diffusées sur la page twitter du journal dominicain Listin Diario lundi soir. Des ressortissants haïtiens pris à partie, poursuivis à coups de pierre par des ultras dominicains qui les déclarent persona non grata dans la province de Pedernales. Pire encore, ils disent accorder un ultimatum de 24 h à partir de lundi aux migrants haïtiens pour quitter leur pays. C’est l’apogée d’une vaste opération de déportation lancée depuis quelques semaines par les autorités dominicaines...

Dernier hommage à Gérald Michel Mathurin

National -

Incinéré avant même la première cérémonie funèbre à Port-au-Prince, dans la matinée du samedi 10 mars, la population du Sud-Est n’avait pas eu la chance de voir pour une dernière fois la dépouille de l’agronome Gérald Michel Mathurin, l’ex-ministre de l’Agriculture ayant rendu l’âme à l’âge de 64 ans le samedi 3 mars 2018, à l’hôpital Canapé-Vert de Port-au-Prince, à la suite à d'un accident vasculaire cérébral (AVC).

Malgré tout, en l'absence du cadavre, une grande cérémonie d’hommage...

Port d’arme interdit aux agents douaniers

National -

Les agents douaniers ne sont plus autorisés à porter arme à feu, sous aucun prétexte. Cette décision a été annoncée par le ministre de la Justice et de la Sécurité publique, Heidi Fortuné, dans une circulaire publiée en début de soirée de ce lundi. Selon le titulaire du MJSP, cette mesure temporaire est adoptée dans le souci de prévenir tout incident fâcheux susceptible de porter atteinte à l’ordre public.

Dans cette circulaire, Fortuné assure que des instructions ont été donnée...

Dédollarisation : Ronald Décembre explique les motifs

Economie -

Le secrétaire d’Etat aux Finances, Ronald Décembre, a été l’invité de Marie-Lucie Bonhomme, ce lundi, sur les ondes de Radio Vision 2000 pour expliquer la décision du gouvernement d’exiger l’utilisation de la gourde comme l’unique monnaie dans toutes les transactions commerciales effectuées en Haïti. Pour lui, cette mesure vise d’abord à freiner l’instabilité du taux de change. « La gourde n’inspire pas confiance et les gens cherchent le dollar pour faire leurs transactions, créer un coussin...

Un don de 5 millions de dollars pour améliorer la résilience climatique à Ile-à-Vache

Economie -

Le projet de renforcement des capacités pour la gestion des risques de catastrophes et la résilience climatique est financé par un don de la CDB de 5,5 millions de dollars américains, incluant une contribution de 896 000 dollars provenant des ressources fournies à la CDB dans le cadre de la gestion des risques de catastrophes naturelles de la Banque dans les pays du CARIFORUM (Afrique-Caraïbes-Pacifique – Union européenne).

L'Ile-à-Vache est particulièrement vulnérable aux impacts des...

Ces présences de femme dans la littérature haïtienne

Culture -

Yanick Lahens : Madame Femina

Impossible de parler littérature haïtienne, ici comme ailleurs, sans citer Yanick Lahens. Ancienne professeure de lettres à l'université et chroniqueuse littéraire à la radio, essayiste et romancière, Yanick Lahens est une écrivaine au sommet de sa gloire. Récipiendaire de nombreux prix dont quatre pour son second roman, La couleur de l’aube, publié en 2008 chez Sabine Wespieser et racontant, avec des allées et venues dans le temps, la journée de d...

AS Capoise bat FICA et rejoint Baltimore et Cosmopolite en tête du classement

Sport -

A peine rénové, le parc Saint-Victor se révèle encore inapte à recevoir le derby capois. La faute à un manque de places criant pour satisfaire à la demande d’un public de plus en plus friand de football. Dimanche soir, ils étaient nombreux à vouloir assister sans succès au derby capois mettant aux prises le FICA et l’AS Capoise. L’AS Capoise n’a mis d’ailleurs que 4 petites minutes pour faire la différence sur penalty par Dany Camille. Cueillis à froid, les joueurs du FICA n’ont jamais pu ref...

Khara Pèdre : la célébrité en héritage

Ticket Mag -

Les followers de Carel Pèdre-particulièrement sur IG- connaissent forcément Khara. Puisque monsieur y poste régulièrement des photos de sa fille ainée. Toutefois, l’aventure de Plezi kanaval timoun nous a montré un autre pan de la vie de cette enfant, qui jusqu’à présent n’était connue que par les accomplissements de son père. Devant les caméras de Plezi kanaval timoun, l’adresse et l’innocence de Khara Pèdre captivent le public, comme pour lancer un message à la fois clair et simple : j’exis...

Plus d’un milliard de gourdes de manque à gagner dans les douanes, une « task force» mise en place

National -

A chaque journée de grève des douaniers, le Trésor public accuse un déficit de 150 millions de gourdes. Ce qui porte à environ un milliard de gourdes de manque à gagner pour les caisses de l’Etat après quelque sept journées de grève. Pour tenter de stopper cette hémorragie, le gouvernement met en place, lundi, une "task force" pour gérer les douanes du pays et mater le mouvement de grève des douaniers.

A l’issue d’une rencontre lundi à la Primature, le Premier ministre Jack Guy Lafontan...

One thought on “Quelques Essayistes Haitiens

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *